Test

Onkyo LS3200 – LS3100 Test Avis

Test du LS3200 de la marque Onkyo est un ensemble 2.1 avec le DTS, Bluetooth et entrée optique.

Sortie en 2012-2013 le LS3100 de Onkyo a été remplacé par le LS3200 avec le DTS en plus, les produits sont rigoureusement pareils pour le reste. Pour un prix initial de 499€, Onkyo propose donc un produit relativement onéreux en 2.1. On peut donc s’attendre en théorie à un produit haut de gamme de la marque Onkyo pour du grand public, surtout pour un 2.1 à ce tarif.

J’ai pu prendre en main et l’utiliser le LS3200 pour une période d’une semaine, je ne l’ai pas gardé et vous allez comprendre pourquoi. Il ne s’agit pas d’un test à proprement dit mais plutôt d’une critique du produit en condition réelle, c’est à dire pour un utilisateur lambda. J’ai pu l’obtenir pour le tarif de 249€ chez Webdistrib, ce qui fait normalement de ce produit une excellente affaire. La version LS3100 était dispo dans certains magasins Boulanger pour 198€ ( solde Juin – Juillet 2016 )

Ce que je cherchais en l’achetant : un produit ayant une bonne sonorité  avec la possibilité de voir des films et éventuellement écouter de la musique, sans cependant chercher à avoir le top et des exigences irréalistes dans cette gamme de prix…mais un produit polyvalent grand public.

 

1ère impression

L’ensemble est très classe esthétiquement. Les enceintes ( avec fils ) “avant” respirent la qualité visuelle de fabrication et devraient s’adapter à n’importe salon moderne. Le caisson de basse, sans fil, avec un seul câble d’alimentation est très pratique et respire aussi la qualité même si on s’éloigne bien sur des caissons de basses seuls à 500€ comme des Cabasses ou des Focals Sub, néanmoins dans cette gamme de prix pour cet ensemble le caisson est propre, sans fioriture et assez discret.

La boite complète, compacte, et bien agencée contient tout ce qu’il faut en accessoire : un câble optique très fin, un câble jack, la télécommande, les pieds des enceintes “avant” qui sont  aussi très classe en métal brossé du plus bel effet et relativement stable, des câbles pour maintenir vos pieds si vous souhaitiez les accrocher au mur, une notice multi-lingue et relativement complète, des caoutchoucs pour le mettre sur votre caisson de basson et sous les enceintes pour les rendre plus stables. Sur ce point en terme d’équipement d’accessoires, Onkyo est relativement généreux et globalement on est sur un produit esthétique du plus bel effet, sobre mais classe pour ce prix….c’est relativement important pour un produit exposé dans votre salon, néanmoins les goûts et les couleurs ça ne se discute pas trop.

Néanmoins j’ai été surpris que pour un modèle noir, les câbles des enceintes étaient blancs ! il est vrai qu’il y a plus de chance d’avoir des murs blanc que noir, mais ça m’a un peu étonné. Cependant les câbles n’ont pas de connexions propriétaires, vous pouvez donc en mettre d’autre, encore un bon point à Onkyo puisqu’il précise même sur la notice le nombre d’Ohms à utiliser pour les nouvelles enceintes ( 4 ou 8 ).

L’ampli est très petit, d’un gris mat assez discret, qu’on peut accrocher au mur à la verticale grâce notamment à ces deux capteurs infrarouges.

 

L’installation

LS3200-test-Onkyo-Avis

L’installation est simple et ne devrait pas trop poser de problèmes à qui que se soit, au pire lire la notice ne fait jamais de mal à personne ! En gros il suffit de brancher votre caisson sur une prise électrique, de mettre votre petit ampli à côté de votre TV de brancher les enceintes ( ampli éteint toujours ! ), brancher les câbles, mettre le câble de l’entrée optique, installer la pile de la télécommande, et de l’allumer. Direct ça fonctionne, sur ce point difficile de faire mieux, on va à l’essentiel, pas de réglages fastidieux, d’appairage etc

Sur l’ampli on est cependant vite interpellé par aucune apparition d’un quelconque affichage autre que les deux  diodes du bluetooth et de l’alimentation :  elle reste allumée lorsqu’il fonctionne, clignote lorsqu’il est mis en mode “mute” et éteint..lorsqu’il est éteint ! en dehors de ça, rien ! donc on a aucun moyen de savoir par exemple à quel niveau le volume est mis, si il est en optique ou en jack etc. Ce n’est pas vital, mais tout de même assez curieux et bien trop discret. Le caisson de basse possède, à l’arrière, une diode également, discrète, à côté du bouton de l’appairage en cas de nécessité.

Niveau connectivité, on a du bluetooth, une entrée Optique, entrée coaxiale et une entrée Jack. Pas de HDMI, à 499€ en prix initial il y a de quoi être un peu étonné.

Globalement tout s’installe proprement et simplement.

 

Prise en main

LS3200 Arrière Ampli Onkyo

Dans les premiers instants on tâtonne un peu, déjà parce qu’on sait à peine si c’est allumé ou non, ensuite parce qu’il n’y a aucune indication de volume ou d’indication de connexion ( optique – cable jack ) et bizarrement avec la Bbox miami aucune possibilité de le faire fonctionner en optique direct, obligé de passer par HDMI de la TV puis ressortir de la TV en optique sur l’ampli. Je pensais à un soucis de réglage, malgré toutes les tentatives, impossible de connecter la Bbox miami en optique sur le Onkyo …il ne s’agit pas d’un problème de Miami Box car ça fonctionne depuis très bien avec un autre ampli.

Le manque de voyant lumineux ou de panneau d’information même sommaire est un soucis, parce qu’en cas de problème, de mal-fonction d’un élément ( TV, Box ou autre ) on est obligé de tâtonner en permanence, de vérifier au mieux si tout est OK. La télécommande, assez petite, réagit plutôt pas trop mal, pas trop de latence.

L’installation du bluetooth se fait sans anicroche, vite reconnu et vite connecté. Il se met en veille  et s’allume automatiquement dès qu’il détecte un son : fonctionne très bien en câblage optique, pas essayé sur les autres mais attention en jack analogique ce genre de système fonctionne mal si par exemple votre sortie son de la TV est parasité.

 

Le son

La première chose dont on est surpris point de vue sonore c’est le caisson de basse. Il est pas trop mal, pas trop baveux et bien présent. On sent qu’Onkyo a misé sur le caisson pour faire la différence notamment en comparaison du son d’un TV. Les deux enceintes, qui possède en réalité deux enceintes de 10w chacune, donc 20w RMS par satellite, sont clairement ciblés “voix”…mais Onkyo n’a prévu que deux modes audio : Un mode normal et un mode voix qui anesthésie le caisson de basse…

En mode normal, lorsqu’on augmente le volume en musique notamment ou dans un film, on sent bien les 90w réels, ça explose bien c’est même surprenant pour seulement 90 watts. Il peut suffire largement à un salon dans un appartement, voir dans une maison si il ne dépasse pas les 40 m² à mon avis.

Mais là où sa pose problème c’est au niveau de la restitution sonore globale. Un son parfois atrophié, le caisson de basse est certes vivant, mais les médiums ne sont pas naturels et les aigus sont d’une qualité médiocre. Pour un film ça passe encore pas trop mal, les voix sont intelligibles même si ça manque de naturel en mode normal. En mode “voix” c’est tout bonnement bizarre, le caisson de basse étant amoindri voir quasi inexistant, il n’y a plus aucun relief alors qu’il est déjà médiocre.

La spatialisation n’est pas évidente à percevoir, il faut dire que c’est qu’un 2.1 donc difficile de faire des miracles. On peut augmenter le relief sonore en déplaçant le caisson de basse dans un autre endroit de la pièce, ce qui est d’autant plus facile qu’il est sans fil. Mais les satellites sont désespéramment amorphe, au rendement médiocre et au rendu sonore parfois caverneux. Pourquoi ne pas avoir par exemple séparé les deux enceintes de chaque satellite par un canal propre ? On a l’impression qu’Onkyo a visé un système au caisson de basse plutôt pas mauvais et des satellites au rabais….il n’est donc pas impossible qu’en changeant ces deux satellites on obtienne un ensemble 2.1 de très bonne facture…mais ça rajoute plusieurs centaines d’euros à un système qui normalement est vendu déjà 499€ ! l’intérêt est donc pas évident à moins d’en avoir déjà en réserve.

 

Conclusion

LS3200 Dessus Ampli Onkyo

La cible visée par Onkyo n’est pas évidente, un audiophile amateur ou quelqu’un qui cherche un bon son, sans être non plus ultra exigeant, risque d’être fortement déçu en investissant 499€. On peut obtenir à ce prix des produits très acceptable, au son très encourageant et à la connectivité largement plus élaborée : HDMI, entrée RCA etc

Bien évidemment sur un 2.1 on ne peut pas attendre une bonne spatialisation comme on pourrait le faire sur un 5.1 par exemple, mais même en séparant bien les enceintes j’ai pas été très emballé…Un bose Companion 2.1 fera surement mieux ! en plus il aura plus de polyvalence puisqu’il peut se brancher en USB sur un PC ( certes pas de décodeur…mais sur un 2.1 l’intérêt est limité ).

À 250€, c’est un prix plus raisonnable mais on reste sur notre faim, ça ne vaut pour ma part pas plus !  Je n’ai pas du tout aimé le mode” VOIX qui est tout bonnement horrible, à l’usage incongru, qui ressemble en réalité à un mode “nuit” anémique. Le mode normal au caisson de basse bien présent peine à cacher la médiocrité des satellites, surtout avec la musique ( quelque soit le style pour ma part, j’ai pas été emballé du tout ). Pour la TV, on entend parfaitement bien les voix pour les interviews etc, néanmoins c’est aussi le cas ailleurs sur d’autres ampli, c’est certes plus marqué ici mais pas toujours très naturel.

Il peut convenir  à un certain type de public, il risque cependant d’en rebuter une grande partie qui n’y verra qu’un produit de plus, sans âme et aux possibilités largement amoindris par des satellites atrophiés . Les  deux modes sons  ne permettent pas à cet ensemble 2.1 de composer un meilleur son pour rattraper ses lacunes. C’est dommage car il a de la puissance sonore à revendre.

 

Ma note :

à 249€ : 6/10

à 499€ : 4.5/10

 

les +

  • Bon caisson de basse sans fil
  • Facile à installer
  • Petit ampli discret
  • Accessoires  ( pieds, fixations, câbles etc )
  • Beau produit
  • Câble des enceintes non propriétaire.
  • Puissance suffisante
  • Base avec apprentissage pour la télécommande.
  • Mise en veille pratique

les –

  • Satellites nettement en retrait
  • 2.1 à la spatialisation très limité techniquement
  • Deux modes son, dont un quasi inutile
  • Peu de polyvalence musicale
  • Connectivité limité ( pas de HDMI )
  • Prix de base trop élevé
  • Aucun affichage ( son etc )

 

Tests et critiques sur le Web :

Comme vous pourrez le constater les critiques dans l’ensemble sont très bonnes, ce qui m’a donc un peu surpris ! néanmoins lorsqu’on détail les critiques négatives, on s’approche pas mal de mon ressenti (<a href="https://www buy generic strattera.amazon.com/Onkyo-LS3100-ENVISION-2-1-Channel-Bluetooth/product-reviews/B008YDTRZ4/ref=cm_cr_dp_qt_hist_one?ie=UTF8&filterByStar=one_star&showViewpoints=0″> voir ici en Anglais )

Il est vrai que si on le compare à une simple TV c’est le jour et la nuit, mais il faut le comparer à d’autres systèmes audio du prix initial.

01 net pour le LS3100 : http://www.01net.com/fiche-produit/prise-main-14499/enceintes-onkyo-ls3100/

Test en Allemand pour le  LS3200 : http://www.hifi-journal.de/testberichte/heimkino-systeme/44-test-onkyo-ls3200

Critiques utilisateurs Amazon.com ( LS3100 ) : https://www.amazon.com/Onkyo-LS3100-ENVISION-2-1-Channel-Bluetooth/dp/B008YDTRZ4

 

 

 

 

 

Comments